Milow confirme son potentiel

Milow, c’est l’un des phénomènes belges de l’année. Découvert grâce à sa reprise d’Ayo Technology ou encore avec son titre You don’t know, Jonathan Vandenbroeck débutait ce mercredi sa tournée pour présenter son troisième bébé: North and South.
Pour son retour belge, Milow a rempli l’AB et s’en est donné à cœur joie.

Ses titres restent évidemment dans le même registre car pourquoi changer une recette qui fonctionne. Une guitare acoustique, quelques rythmiques bien senties et le cocktail se laisse déguster à volonté. Beaucoup plus intimiste que le dernier opus, la version scénique de North and South a encore un peu de difficulté à trouver le bon tempo. Certains morceaux, plus crooner, ne transcendent pas encore les foules, car ils leur manquent un peu de folie communicative pour emballer le public en quelques accords.

Ce sont mêmes les “anciens” morceaux comme ‘Canada’ qui recevront l’enthousiasme général. Milow n’est pas une bête de scène. Pourtant les amateurs du genre ne s’y trompent pas, car très peu de choses sont à jeter dans ses compositions qui lui collent à la peau.

Un micro de studio pour terminer en trio une prestation tout en douceur. Milow doit encore gagner en épaisseur. Mais, pour le reste, il a déjà acquis une reconnaissance nationale qui n’est pas près de se dissoudre.

Quentin Verheyen


commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>