Esperanzah ! : festival recyclable

ALAIN DEWEZSous les nuages mais pas (encore) sous la pluie, le 10e Esperanzah ! démarre tout petit doucement à l’Abbaye de Floreffe.

Festival vert, le grand rassemblement des musiques nomades, engagées et plurielles est un grand adepte du recyclage. Ce vendredi, en début d’après-midi, même les musiciens s’y mettent. Marka reprend le Caroline de MC Solaar. Alex et les Japonaises nous refont L’Aventurier d’Indochine dans une version « Pays du soleil levant ». On va pas chicaner. En attendant Sharon Jones et Professor (oui, celui de Groundation), on trouve facilement à Esperanzah ! de quoi s’occuper. On peut jouer au ping-pong ou au hockey dans des fauteuils roulants au stand tenu par l’AWIPH, l’agence wallonne pour l’intégration des personnes handicapées. Aller voir au cinéma « Mourir ? Plutôt crever », le documentaire de Stéphane Mercurio consacré à Siné (pour info, samedi, 15h45, sera diffusé Exit through the gift shop, le film de Banksy). Se promener à la recherche de Boîte à clous et d’El Cabaret de la Infectada, des artistes de rue. Puis surtout prendre tout son temps avant de décider quoi manger. A Esperanzah !, on garde l’embarras du choix. Le site a été pas mal remanié et on est un peu perdu mais on retrouve très vite tous ses repères.
Pour sa dixième édition, Esperanzah ! proposera d’ici dimanche quelques artistes qui ont un lien particulier avec le festival. Les Ogres de Barback, La Phaze mais aussi une anecdote pleine de sens les membres de Che Sudaka, déjà passés par l’abbaye en 2003 alors qu’ils étaient sans-papiers et de retour aujourd’hui après avoir tourné aux quatre coins de l’Europe. Keep in touch…

Julien Broquet

Alek et les japonaises

Image 1 de 8

Photos Alain Dewez


commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>