Skip & Die, Riots in the jungle

***  Riots in the Jungle (Skip & Die)
Un pied en Afrique du Sud, l'autre aux Pays-Bas, un beat latino (“La cumbia dictadura”) et un choeur tribal (“Killing aid”), une clarinette tzigane et du cut & paste (“Love jihad”), un clin d'oeil à MIA (“Jungle riot”) : ces cocos-là mettent au moins autant de fourmis dans les guiboles que Die Antwoord !


commenter par facebook