lesoir.be : 930.000 visiteurs !

Media Selon l’étude CIM, notre site renforce son leadership

L’audience des sites d’informations continue à augmenter à un rythme très rapide au sud du pays tandis qu’elle a tendance à légèrement se tasser au nord. C’est ce qu’indiquent les derniers chiffres de l’étude Metriprofil du CIM. Durant deux vagues d’enquêtes menées en décembre et en mars, plus de 18.000 internautes ont été interrogés sur leurs habitudes de consommation sur le web. Les résultats permettent de dresser le profil type de l’internaute belge.

Si on compare les chiffres obtenus avec ceux de la précédente étude réalisée six mois plus tôt, on constate que tous les sites d’information ont vu leur audience progresser au sud du pays à l’exception du quotidien économique L’Echo qui est, rappelons-le, le seul à être passé à un modèle payant. Sa fréquentation a baissé de 10 %.

Ce sont les sites du groupe Rossel qui enregistrent les plus fortes augmentations. Le site du Soir, leader historique sur le marché francophone belge, renforce sa première place. Il gagne 36 % d’audience et atteint les 930.629 visiteurs réguliers par mois (contre 683.000). Il retrouve la première place que lui avait ravie la RTBF lors de la précédente vague à la faveur d’un problème de méthodologie. La période durant laquelle avait eu lieu le sondage – la Coupe du monde de foot – avait en partie faussé les résultats, la RTBF diffusant en direct les matchs sur son site. Seule ombre au tableau pour Le Soir, le nombre de pages différentes vues sur le site est en diminution de 11 %.

Les sites de Sud Presse (La Meuse, La Nouvelle Gazette…) enregistrent quant à eux la plus forte progression du marché (+52 %), passant de 441.00 à 668.000 visiteurs. Avec ses deux sites d’information – Le Soir et Sud Presse –, le groupe Rossel s’adjuge 27 % de parts de marché contre 23 % six mois plus tôt. IPM (La Libre Belgique, La Dernière Heure) suit avec 20 %, puis la RTBF avec 15 %.

A noter aussi les fortes progressions du site de RTL (+32 %), de L’Avenir (+27 %) et de la Dernière Heure (+20 %). Le numéro deux du marché, la RTBF, gagne 6 % à 894.000 visiteurs.

Alors qu’au sud du pays, c’est un « quality paper » qui domine le marché à l’image de ce qui se passe en France avec les sites du Figaro ou du Monde, le marché flamand reste, lui, dominé par des acteurs de la presse populaire tout comme en Allemagne (Bild) ou en Angleterre (Daily Mail). Het Nieuwsblad et Het Laatste Nieuws comptabilisent en Flandre chacun 1,8 million de visiteurs réguliers et dominent d’une tête tous leurs concurrents. De Standaard est loin derrière avec 1,3 million.

Au sud, la forte hausse de la fréquentation du Soir.be ne s’explique pas par une modification importante du profil de ses internautes. Le site a réussi à maintenir son audience qualitative. 70 % de ses utilisateurs appartiennent aux trois premiers groupes socioprofessionnels. Seuls l’Écho (75,9 %) et La Libre Belgique (70,5 %) font légèrement mieux mais ils pèsent de deux à trois fois moins lourd en terme d’audience.

Pour en revenir au nord, il est frappant de constater que la progression de la fréquentation des sites d’information a tendance à se ralentir. A l’exception du site du Morgen dont l’audience a bondi de 22 %, tous les autres voient leur hausse se situer sous la barre des 10 %. Il faut bien sûr préciser que les sites flamands sont en avance et partent de plus hauts que leurs homologues francophones.

Pour le reste, les résultats de l’étude confirment le profil type des amateurs d’informations sur le web. Il s’agit majoritairement d’hommes ayant fait des études supérieures, travaillant sous statut employé, appartenant aux groupes sociaux les plus élevés et surfant tous les jours.

MUNSTER,JEAN-FRANCOIS
Cette entrée a été publiée dans Economie, Médias, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.