Pourquoi les pesticides sont-ils si dangereux ?

Les produits phytosanitaires représentent un danger à la fois pour l’environnement et pour votre santé. Les enfants y sont particulièrement exposés. Il nous semble utile de faire le point sur ces dangers.

Les risques pour l’environnement :

Tout traitement chimique, qu’il s’agisse d’insecticides, de fongicides ou d’herbicides, aura INÉVITABLEMENT un impact sur l’environnement :

- Pollution des eaux de surface et souterraines (surtout avec les herbicides chimiques), intoxication des organismes aquatiques, contamination de l’eau du robinet.

- Destruction des micro-organismes indispensables à la fertilité du sol. Il faut savoir qu’une seule poignée de terre fertile contient des milliards d’êtres vivants nécessaires à l’équilibre de l’écosystème. Le sol est vivant, les pesticides le tue.

- Toxicité importante vis-à-vis de tous les insectes du jardin, et partant de toute la chaîne alimentaire, jusqu’à l’homme.

- 25 à 75% des produits répandus ne se déposent pas sur la cible lors d’un traitement et sont répandus dans la nature.

- En milieu urbain, jusqu’à 40% de la quantité d’herbicide utilisée se retrouve dans les cours d’eau.

De plus, ces produits hautement toxiques sont rémanents, c’est-à-dire qu’ils peuvent persister plusieurs années dans le sol après leur utilisation. Les règlementations existantes tiennent rarement compte de ce phénomène de rémanence et d’accumulation.

Les risques pour votre santé

- Irritations, vomissements, pertes de conscience, oedèmes pulmonaires, cancers, leucémies, diminution de la fertilité sont autant de symptômes liés à l’utilisation ponctuelle ou répétée de pesticides. Les agriculteurs sont particulièrement sujets à ce type de symptômes graves.

- Ces produits entrent en contact avec notre organisme par la peau, les yeux, par inhalation, par ingestion conduisant à des symptômes cutanés, digestifs, oculaires, neurologiques.

- Quelles que soient les précautions prises pendant un traitement chimique, il existe un risque de contamination par l’air, l’eau ou les aliments. Lorsque vous utilisez des pesticides dans votre jardin, soyez conscients que vous contaminez également le voisinage.

- Les risques pour les enfants sont encore plus importants car les doses conduisant à l’apparition de symptômes sont plus faibles que pour un adulte. Un petit enfant court 12 fois plus de risque d’intoxication qu’un adulte lorsqu’il est exposé aux pesticides, que ce soit par l’air, l’eau ou l’alimentation.

Des solutions alternatives existent ! Il est urgent de cesser d’utiliser ces poisons !

Nous publions ces informations avec l’aimable autorisation de l’asbl ADALIA, avec qui nous collaborons désormais activement.

Pour tout complément d’informations, n’hésitez à vous rendre sur leur site : www.adalia.be

Votre happyculteur inquiet,

Stéphan

Cette entrée a été publiée dans La disparition des abeilles, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>